Accueil | Le projet

Un projet initié par Vannes agglo

Historique

Afin d'apporter aux habitants ainsi qu’aux entreprises un accès Haut et Très Haut Débit en tout point du territoire, Vannes Agglo a lancé dès 2010 une consultation ayant pour objectif la réduction de la fracture numérique. La solution retenue, en 2012, fut celle du réseau REV@.

Cette volonté d’assurer une couverture optimale du territoire est guidée par la nécessité de bénéficier en tout point des mêmes conditions d’accès à l’Internet Haut et Très Débit que dans les grandes agglomérations françaises. Cette nouvelle infrastructure permet d’accueillir tous les opérateurs et fournisseurs de services grâce aux offres proposées.

Pour information, depuis le 1er janvier 2017, Vannes agglo, a fusionné avec la communauté de la presqu’île de Rhuys et Loc’h Communauté, pour former une nouvelle intercommunalité appelée Golfe du Morbihan – Vannes agglomération.

En savoir plus sur l'union Golfe du Morbihan - Vannes Agglomération

 

Au travers de ce projet, le territoire :

Répond aux besoins des entreprises, des particuliers et des services publics
en apportant une offre de services complète et équitable


Dynamise le tissu économique local
en donnant les moyens d’un développement économique soutenu


Favorise  le désenclavement
et l’attractivité

 

Le déploiement du réseau

Ce projet représente un investissement total de 17.3 millions d’euros, dont une participation de 10.3 millions d’euros de Vannes agglo et 7 millions d'euros d'Altitude Infrastructure.

La Délégation de Service Public « Vannes agglo numérique », spécialement créée pour l’occasion, a repris intégralement le réseau REV@, développé initialement par Vannes et ses communes.

La mise en service du réseau fibre optique est depuis début 2017 intégralement terminée.

Carte du réseau (mise à jour mars 2017)
  

La DSP répond à 3 enjeux pour la collectivité

Depuis 2014 :
- Offrir à la population de l’agglomération une montée en débit pouvant aller jusqu’à 10 Mbps grâce à l'hertzien. Plus de 2.500 foyers sont concernés. Il s’agit de résorber les zones blanches et d’augmenter les débits à destination du grand public en attendant l'arrivée du Très Haut Débit.
- Couvrir équitablement la quasi-totalité des parcs d’activités et des sites publics en très haut débit. Ce premier volet consiste à étendre et optimiser le réseau fibre optique REV@.

2017 : Initier le très haut débit aux particuliers situés en dehors de la ville de Vannes, par la mise en place de boucles locales FTTH (Fibre to the home – fibre optique jusqu’à l’abonné). Au total, depuis début 2017, plus de 11.000 foyers et entreprises peuvent bénéficier des avantages de la fibre optique.